LETTRE OUVERTE

Aux candidat-es aux élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021

 Force de réflexions et de propositions sur tous les sujets concernant la vie des habitant.e.s du Haut-Doubs forestier, l’association Haut-Doubs Citoyen Écologique et Solidaire (1) a mené une enquête auprès des actrices et des acteurs du système local de santé.

Alors que leur implication dans la crise sanitaire depuis le début de 2020 était saluée par la population et, semble-t-il, par les élu.e.s et les autorités administratives, laissant entendre que des modifications profondes des moyens d’exercice de leur travail allaient intervenir, le résultat que nous obtenons au terme de cette enquête est un sentiment général de résignation, d’abandon et d’injustice. Beaucoup de nos soignant.e.s sont en souffrance chronique et ont besoin en premier lieu d’écoute pour partager leur vécu et leur ressenti.

Nous estimons leurs revendications légitimes et demandons aux divers.e.s candidat.e.s à l’élection départementale et régionale leurs engagements dans les domaines de compétence de leurs assemblées respectives.

Ci-dessous, les différents points que nous avons listés :

  • Prendre soin des soignants 

– Amélioration des conditions de travail en augmentant les effectifs hospitaliers pour pouvoir remplacer les absents et diminuer le nombre de patients par soignant.e ; il faut du temps pour prendre soin des autres. 
– Augmentation des salaires pour les professionnell.e.s les moins qualifié.e.s et mise en place d’une prime frontalière pour diminuer l’attractivité de la Suisse.
– Simplification de la vie des soignant.e.s autour de l’hôpital en augmentant les possibilités d’accès à l’hôpital (transport collectif, parkings), les modes de garde spécifiques (horaires et places en crèche à proximité du lieu de travail) et l’accès aux logements dans une zone de tension immobilière.
– La création d’une relation et le temps d’écoute font partie intégrante de l’acte thérapeutique, que ce soit en établissement de santé ou à domicile. À ce titre, il doit être facturé.

  • Formation

– Accompagnement systématique de toutes les personnes reçues au concours par une aide financière.
– Augmentation des places de formation à l’IFSI.
– Accès aux élèves aides-soignant.e.s et auxiliaires de puériculture aux mêmes avantages et aides que les étudiant.e.s infirmier.e.s (tickets restaurant, assistance sociale et suivi psychologique dans la ville d’étude).
– Prise en charge des frais de déplacement en stage quel que soit le pays du stage (de nombreux stages se font en Suisse).

  • Aides à domicile

– L’aide à domicile accomplit un travail matériel, moral, sanitaire et social essentiel pour le maintien à domicile : reconnaissance de ce travail multitâches comme une profession de santé à part entière.
– Valorisation salariale et formation professionnelle.

  • Ruralité et accès aux soins

Rendre attractif le travail en milieu rural et améliorer l’accès aux soins spécifiques (permanences locales des spécialités les plus demandées).

  • Santé mentale et psychiatrie

Cette spécialité médicale fait partie des plus sinistrées, la situation actuelle conduit les soignant.e.s à utiliser la chimie et l’isolement au détriment de l’approche humaine dans le lien très particulier qui unit le ou la soignant.e au malade.
Il y a un manque criant de structures et de moyens.

En conclusion, nous nous permettons de vous rappeler que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ».
A ce titre toutes les structures politiques et administratives sont concernées par les questions de santé.


Mesdames et messieurs les candidat.e.s,
nous vous demandons

des engagements sur cette thématique.


N’hésitez pas à diffuser cette lettre largement et la transmettre aux candidats de votre canton et de votre région, afin d’initier un dialogue sur ce sujet fondamental.   

Dans la même catégorie

Smart City : une ville numérique à quel prix ?

Smart City : une ville numérique à quel prix ?

Avis sur la 5G et son déploiement

Avis sur la 5G et son déploiement

Réflexions sur la convention acceptant la participation financière d’AXA aux travaux du Château de Joux

Réflexions sur la convention acceptant la participation financière d’AXA aux travaux du Château de Joux

La forêt à la une

La forêt à la une

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez nous sur Facebook

Facebook Pagelike Widget

Articles récents

Contactez nous

Inscrivez-vous à notre lettre d'informations